Depil tech : Avis des médecins

Depil tech : Avis des médecins

Il existe un ennemi commun depuis des décennies chez les êtres humains et il se nomme : le poil ! Tous les moyens sont bons pour les faire disparaître : pince à épiler, rasoir, crème épilatoire, cire froide, cire chaude, épilateur électrique, le fil, la tondeuse, le laser et la nouveauté depuis quelques années de la photo-épilation ou autrement appelé « épilation à lumière pulsée » ! Cette nouvelle méthode fait fureur, mais elle est aussi très controversée.

Il existe un certain nombre de sociétés utilisant cette méthode et nous allons nous concentrer aujourd’hui sur la société Depil-Tech.

Origine de l’épilation à lumière pulsée ?

Le traitement à lumière pulsée est apparu en 1990 aux États-Unis. Ensuite autorisé par l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux en 1995, il sera utilisé pour traiter une pathologie appelée : télangiectasies (personne atteinte de différentes formes de dilatation de petits vaisseaux sanguins situés près de la surface de la peau, des muqueuses ou du blanc de l’œil).

Par la ensuite cette technique s’est ouverte au traitement de la peau et son vieillissement ainsi que l’épilation. Le premier épilateur à lumière pulsée à domicile, a fait son apparition à partir du milieu des années 2000.

Comment ça marche ?

La lumière pulsée fonctionne en se reposant sur l’émission d’une lumière polychromatique couvrant un large spectre se situant entre 400 à 1200 nanomètres. L’application sur la peau d’un gel lubrifiant est nécessaire avant de commencer tout traitement, afin de la protéger.

L’épilateur à lumière pulsée permet de traiter des zones précises en distribuant des flashs de lumières intenses. Cette lumière va être absorbée par le pigment noir du poil, ce qui aura pour conséquence, une augmentation de la chaleur jusqu’à provoquer une micro-brûlure.

La mélanine va alors se dégrader sous l’effet de la chaleur produite par ces flashs. Il est recommandé d’effectuer entre 4 à 7 séances d’épilations pour que le bulbe pileux se dégrade « complètement ».

De plus, le poil possède un cycle de croissance en trois étapes : anagène, catagène et télogène. Cette méthode ne marchera que sur les poils en cycle d’anagène. C’est aussi pour cela qu’il vous est recommandé de faire plusieurs séances, car chaque poil n’en sera pas au même stade de croissance.

Société Depil-Tech

La société Depil-Tech a été fondée en 2011 à Nice par deux frères ; Paul et Jean-Baptiste Mauvenu. Aujourd’hui, leader sur le marché de l’épilation à lumière pulsée, cette société vous promet une épilation définitive en quelques séances grâce à une machine brevetée appelée Galaxy.

Mais qu’en disent les médecins ?

Beaucoup de centres de soins esthétiques ce sont appropriés cette technique et promettent une épilation définitive.

Cependant, l’arrêté du 6 janvier 1962, révisé en 2007, stipule bien que « tout mode d’épilation, sauf les épilations à la pince ou à la cire » est considéré comme un acte médicale ne pouvant être pratiqué que par des médecins.

Le corps médical se basent sur cet arrêté pour protéger ses patients et leurs métiers de dermatologue, car beaucoup d’abus et d’accidents graves ont pu être constatés.

Des accusations et plaintes ont été portées contre la société Depil-Tech par un Syndicat de médecins esthétiques (SNME), 5 victimes de brulures graves, un cabinet médical et une association de consommateurs, pour « pratique illégale de la médecine ».

Voici quelques arguments alimentant les plaintes envers Depil-Tech :

  • Une formation de quelques heures n’est pas suffisante pour administrer ce genre de traitement.
  • Un calibrage est nécessaire suivant le style et le grain de peau.
  • La qualité du filtre de l’épilateur doit être respecté, elle doit être rouge et non d’une autre couleur, sous peine de brûlures graves et irréversibles pour certains.
  • Ils ne sont pas qualifiés pour faire un diagnostic de peau, ce ne sont pas des médecins dermatologues.

Vous l’aurez compris les médecins ne sont en aucun cas pour la pratique de l’épilation à lumière pulsée autres que par un spécialiste.

Quant à Depil-Tech, ils espèrent une réforme qui leur sera plus favorable. Rappelons que c’est 130 boutiques dans 6 pays, 119 centres d’épilation en France et 70 000 clients.

Laisser un commentaire

Fermer le menu