Liposution : à savoir

Liposution : à savoir

Quel que soit notre poids, notre niveau d’activité physique et notre alimentation, la plupart des gens présentent des accumulations de graisses à certains endroits. Chez les hommes, ces amas graisseux sont principalement localisés au ventre, à la poitrine ou au cou alors que chez les femmes, ils se retrouvent surtout aux cuisses, aux hanches, aux fesses, aux mollets et même aux genoux. Certaines personnes présentent un amas graisseux sous le menton (le fameux double-menton). La pratique d’exercices physiques localisés ne permet malheureusement pas de déloger les amas graisseux.

Intervention chirurgicale la plus pratiquée au monde, la liposuccion (aussi appelée lipoaspiration) vise à retirer ces surplus de cellules graisseuses. Ainsi, elle permet de remodeler la silhouette de façon à la rendre plus harmonieuse.

En quoi ça consiste la liposution ?

La liposuccion se fait la plupart du temps sous anesthésie locale avec ou sans sédation mais lorsque le volume de graisse est important, elle se fait sous anesthésie générale. Le chirurgien pratique une petite incision, le plus souvent dans un repli de la peau, et y insère des tubes (appelés canules) de petit calibre qui serviront à aspirer la graisse en trop. La durée de la procédure varie de 30 minutes à 2h30, en fonction du volume de graisse à retirer et de son emplacement. En France, le prix d’une liposuccion varie de 1500 euros à plus de 4.000 euros. Tout dépend de la technique utilisée et de la zone à traiter.

L’intervention ne laisse que des cicatrices très discrètes et le risque de complication est faible. Toutefois, afin de prévenir une phlébite, (formation d’un caillot sanguin au niveau de la jambe), un anticoagulant est prescrit par la suite. Des ecchymoses peuvent apparaître suite à une liposuccion mais elles disparaissent rapidement par la suite. Le patient peut ressentir des douleurs semblables à des courbatures durant quelques jours mais des médicament antidouleurs peuvent lui être prescrits. Enfin, un œdème peut se manifester mais le port d’une culotte de contention limitera le problème tout en réduisant la douleur.

Important avant une liposution

La liposuccion ne devrait pas être considérée comme une méthode pour perdre du poids (on peut d’ailleurs être globalement très mince et présenter une accumulation de tissu adipeux à certains endroits de notre corps). Elle devrait plutôt être vue comme un moyen de perdre des centimètres. La graisse retirée ne revient jamais, les effets d’une liposuccion sont donc permanents.

Précautions à prendre

Seul un chirurgien plasticien est habilité à effectuer une liposuccion et à prescrire des médicaments (anticoagulants et antidouleurs). On aurait donc avantage à fuir toute personne offrant l’intervention sans posséder de formation adéquate.  De plus, toute liposuccion doit être précédée de plusieurs consultations avec un chirurgien, d’une consultation avec un anesthésiste, d’un bilan sanguin et d’une période de réflexion d’au moins 15 jours.  Enfin, le tourisme chirurgical (qui consiste à subir une opération chirurgicale dans un autre pays pour bénéficier de prix réduits) peut sembler une bonne idée mais la qualité s’en ressent bien souvent et les patients sont privés à la fois d’un bilan préopératoire et d’un suivi post-opératoire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu