Collagène : l’intérêt et les bienfaits d’une supplémentation

Collagène : l’intérêt et les bienfaits d’une supplémentation

À quel moment précis le collagène est-il devenu l’une des molécules les plus prisées de l’industrie du bien-être ? En injections ou sous forme de compléments alimentaires, cette protéine composée de trois chaînes alpha polypeptidiques s’invite dans tous les débats.

Saviez-vous que le collagène était la protéine la plus présente au sein du règne animal ? Étiez-vous au courant que le collagène était l’une des sources les plus prolifiques de glycine ?

Enrichir votre alimentation en collagène est sans doute l’une des meilleures décisions que vous êtes susceptible de prendre… En quelques mots, cet article s’est donné pour mission de lever le voile sur les bienfaits de cette molécule.

Qu’est-ce que le collagène ? 

Fondamentalement, le collagène est constitué de trois chaînes alpha polypeptidiques liées les unes aux autres par des liaisons Hydrogène et des liaisons covalentes. Seulement voilà… Ces dernières peuvent s’associer comme bon leur semble, donnant lieu à une myriade de collagènes.

Dans les faits, il n’existe donc pas un collagène mais des collagènes. Vingt-huit pour être plus précis.

Le plus utilisé est le collagène de type I. Présent dans les os et les tissus conjonctifs tels que les muscles, le type I représente à lui seul 90 % du volume des collagènes présents dans la nature. C’est grâce à lui que pendant des millions d’années, nos ancêtres ont pu satisfaire leurs besoins en glycine, un acide aminé semi-essentiel.

Pourquoi se supplémenter en collagène est-il indispensable ?

C₂H₅NO₂. Ceci est la formule brute de la glycine, un acide aminé dont la production par l’organisme ne parvient pas à combler les besoins de ce dernier. Pour cette raison, la glycine est aujourd’hui considérée comme un acide aminé semi-essentiel par de nombreux chercheurs.

Au quotidien, il faudrait 14.5 g de glycine par jour pour assurer le bon état de santé d’un adulte d’une masse de 70 kg. Une alimentation normale n’en fournit que 1,5 voire 3 gr. Si l’individu s’astreint à une diète ultra-protéinée, il peut espérer atteindre 6 g de glycine par jour.

Chaque jour, l’être humain enregistre donc un déficit en glycine d’au moins 10 g.

Choqué ? Pour ceux qui connaissent la valeur énergétique des aliments, cette information n’est absolument pas surprenante…

En effet, dans l’imagerie populaire, la viande et le poisson sont le moyen le plus court de faire le plein de protéines et donc d’acides aminés. Or, ces derniers ne renferment que 4 % de glycine.

À l’inverse, les collagènes ont une concentration en glycine avoisinant les 30 %. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Sachez, que pour se supplémenter en glycine , de nombreux laboratoires commercialisent des produits en gélules ou poudre pour un apport journalier suffisant

Quels sont les bienfaits d’une alimentation riche en collagènes ?

Avoir un sommeil de meilleure qualité

Il suffit de 3 g de glycine au coucher pour se réveiller le lendemain avec une barre d’énergie à son maximum. Pour les personnes qui dorment 25 % de moins que le temps conseillé, c’est encore mieux… La glycine leur permet de retrouver un cycle normal et booste leurs facultés mentales (concentration, réactivité, …).

Favoriser la perte de poids

Couplés à un régime hypocalorique, les collagènes favoriseraient le brûlage des graisses. La raison ? Ils stimulent la production de l’hormone de croissance.

Accélérer le développement de la masse musculaire

Pourquoi pensez-vous que les athlètes professionnels ne jurent que par les collagènes ? Les muscles sont faits de protéines dont les collagènes. Avec une alimentation supplémentée, la masse des muscles est capable de croître 50 % plus vite.

Faire face au pré-diabète

Des chercheurs ont remarqué qu’en cas de pré-diabète, un apport en collagènes permettait d’améliorer l’état des vaisseaux sanguins et de faire baisser la pression artérielle.

Ralentir l’ouvrage du temps

Grâce à leur pouvoir structurant, les collagènes sont capables d’effacer les rides, de faire disparaître les articulations douloureuses et de redonner leur vitalité aux tissus fatigués. Chez les seniors âgés entre 60-75 ans, l’apport en collagènes permet de rehausser les taux de glutathion.

Plus de force dans les muscles !

En stimulant la production de créatine, les collagènes sont en mesure de donner plus de puissance à vos muscles.

Lucie A.

Passionnée par les sujets de la santé, Lucie intervient sur ce magazine pour apporter des informations claires et précises.

Laisser un commentaire

Fermer le menu