Prolonger le lien après la grossesse: mon approche face à la maternité

Ah! Le bonheur d’être mère!

Vous êtes plusieurs à me demander quels sont mes trucs et astuces en tant que mère; quelles sont mes habitudes avec Sky. Je vais partager avec vous quelques idées et habitudes qui fonctionnent bien chez nous.

Je me souviens, étant enceinte de Sky, que je ressentais une chaleur émanant de son petit corps qui ne cessait de grandir en moi. J’étais consciente que mes choix alimentaires, mes pensées et habitudes quotidiennes avaient un impact sur elle. Elle était une extension de moi et j’aimais savoir que je contribuais à la création de son corps. J’ai voulu continuer à alimenter ce lien qui nous unissait une fois qu’elle est née. En suivant mon intuition et mes instincts maternels, j’ai développé des habitudes avec mon enfant qui sont inspirés du « attachement parenting« .

Bien évidemment, je suis consciente que certaines de nos habitudes se marient bien à notre mode de vie (je suis toujours avec Sky, elle ne va pas à la garderie). À chacun sa manière et son rythme de vie… c’est toujours un plaisir pour moi d’échanger nos trucs entre mamans. N’hésitez pas à partager les vôtres dans les commentaires ci-bas!

L’allaitement prolongé

Mon corps produisait du colostrum à quelques mois de grossesse; j’avais déjà hâte d’allaiter mon bébé bien avant qu’elle ne pointe le bout de son nez. Je m’étais dit que je le ferai au moins jusqu’à ce que Sky ait un an. Mais, je ne me voyais pas arrêter l’allaitement juste parce qu’elle avait supposément tirer de l’allaitement « tout ce dont elle avait de besoin ». Pour nous, ce sont avant tout de beaux moments et je sais que mon enfant est nourri adéquatement, grâce à un lait plein de vitamines, calcium, protéines et enzymes. Sky a un an et demi maintenant et l’allaitement fait encore parti de nos habitudes quotidiennes. Notre mode de vie nous permet d’être ensemble quasiment tout le temps, lui permettant de boire au besoin. Oui, elle mange des aliments solides. On combine les deux, et ça va très bien… spécialement lors des moments douloureux où bébé fait ses dents!

Le portage

Comme une maman kangourou qui porte son bébé contre elle, protégé par sa chaleur; porter mon enfant est probablement une des choses que je préfère! Du peau à peau à la naissance jusqu’au portage dans le porte bébé à un an et demi, je ressens mon enfant calme et apaisée par la proximité de nos corps. Si j’ai une chose à suggérer aux nouveaux parents qui se questionnent sur les achats indispensables avec la venue du bébé, c’est bien un porte-bébé. Sérieusement, la meilleure invention ever.

Le co-dodo

Les gens m’entendent dire co-dodo et me regarde de travers avec un: « mais t’as pas peur de l’écraser? ». Ma réponse est non; bien sûr il y a une manière de s’assurer que bébé soit en sécurité. Il faut lui donner suffisamment d’espace, en écartant bien les oreillers entre vous et votre concubin(e) si vous mettez bébé au milieu (surtout pour les bébés en bas de 6 mois). Ne les recouvrez avec les douillettes du lit. Encore là, au début, je ne pensais dormir avec elle dans le lit que quelques mois afin d’optimiser les bienfaits du peau à peau, mais nous continuons encore aujourd’hui. Beaucoup me disent et me conseillent de la faire dormir dans sa chambre, de la laisser pleurer; qu’elle s’habituerait. Mon mari et moi avons essayé. Oh la la. Pas pour nous. Un de nos petits bonheur en tant que famille, c’est de regarder ce petit être dormir à nos côtés, de la sentir nous cajoler pendant la nuit et boire au besoin. Pour nous, c’est juste naturel. Je me dis que si moi-même je préfère dormir avec de la chaleur humaine à mes côtés, mon bébé aussi doit avoir ce besoin. Alors chez nous, c’est la famille au complet dans le lit! Une fois que la famille s’agrandira, on prévoit coller deux grands lits ensemble dans la chambre familiale. Nous aurons notre chambre de couple et la chambre des enfants sera la chambre du co-dodo.

Horaire flexible

Dans la vie, j’ai tendance à suivre mon intuition le plus souvent possible. Ça s’applique à mon alimentation, mon sommeil et mes activités. Je sais bien qu’instaurer une routine fixe peut être bénéfique pour les parents et l’enfant, mais de notre côté, ce qui fonctionne le mieux c’est d’y aller naturellement, sans rien de fixe, tout en respectant les besoins de tous. Dans le fond, Sky me suit dans mes habitudes et on s’adapte selon notre humeur et les activités de la journée. Elle fait une sieste dans la journée, mais ce n’est jamais à la même heure. Elle mange selon sa faim et grignote au lieu de manger de gros repas. Ceci nous permet d’être plus flexible; on reste sur le même rythme.

Diversification alimentaire gérée par bébé (B.L.W.)

Nous avons opté pour l’approche britannique du Baby Led Weaning quant à l’alimentation de notre fille. C’est ce qui me semblait le plus naturel et logique. Ça consiste à laisser tomber les purées de bébés pour se tourner plutôt vers de la nourriture « normale ». Ce que tu manges, ton bébé mange. Tu lui donnes les aliments en morceaux et bébé travail sa motricité fine tout en découvrant les textures, formes et saveurs des aliments. Je crois aussi qu’un bébé qui mange de cette manière dès le début, saura mieux atteindre un état de satiété. C’est aussi une approche qui favorise l’apprentissage de la mastication dès le plus jeune âge, le bébé apprend de lui même à mastique afin de ne pas avaler pas tout rond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *