Comment soulager bébé quand il fait ses dents: 5 astuces pratiques

Comme elles font pitié nos petites têtes d’anges lorsqu’arrive le temps des dents! Je vous avouerais que ce sont les moments les plus difficiles pour Sky: elle n’est pas dans son assiette, n’a pas d’appétit et devient fiévreuse facilement.

Les symptômes sont différents pour chaque bébé et peuvent varier d’une dent à une autre. Diahrée, fièvre, joues rouges et irritations cutanées au visage, aux fesses… ce sont tous des inconforts reliés à la poussée dentaire. Avec Sky, j’ai remarqué qu’elle a eu ses deux premières dents sans avoir de changements dans son comportement. Yé! Mais ouf… les petites premières, ça ne sont pas comme avec les molaires. Les dernières; celles du bas; sont les dents les plus grosses et semblent être les plus douloureuses. Avec le temps, j’ai essayé différentes méthodes afin d’alléger ses maux, bien sûr, de façon naturelle.

Voici quelques trucs qui fonctionnent bien

1. Laisser bébé mâchouiller des bâtons de céleri

Quand ma petite commençait à faire ses dents, je voyais qu’elle appréciait mordre et mâchouiller des objets. J’ai donc eu l’idée de lui donner des bâtonnets de céleri; la texture est idéale. En plus, le céleri a des propriétés anti-inflammatoires grâce à sa teneur en vitamine C. Soyez vigilants avec bébé car les filaments peuvent rester prit dans la bouche. Restez près et assurez vous qu’il mâchouille juste assez pour en ressortir le jus.

2. Homéopathie

Je dois avouer être tombé sous le charme de l’homéopathie pour les effets positifs observés sur Sky quand elle faisait des dents. De petites granules qui la soulagent rapidement et fort pratique pour moi. Je conseille vivement à toutes les mères d’en avoir sous la main! Lisez notre article sur l’homéopathie pour en savoir davantage sur son fonctionnement et ses avantages.

3. L’allaitement

Je remarque que lorsque les dents de Sky poussent, elle réclame davantage la tété et a moins d’appétit pour d’autres aliments. Ses symptômes de poussées dentaires sont grandement apaisés par le lait et par le réconfort que l’allaitement lui procure. Dans des moments où mâcher des aliments solides est trop douloureux, le lait maternel lui fournit les nutriments dont elle a de besoin.

4. Saisir cette opportunité pour lui faire découvrir la brosse à dents

Il existe de petites brosses à dents souples faites de matières non-toxiques et écologiques qui peuvent bien servir pour l’introduction à cette pratique d’hygiène. À chaque fois que je me brosse les dents, je lui propose la sienne, avec seulement un peu d’eau pour commencer; elle s’amuse à mordiller la brosse à dent ce qui lui apporte un bon soulagement lors des poussées dentaires. Par la même occasion, elle s’initie au rituel du brossage de dents.

5. Des points de réflexologie

Il existe plusieurs points de réflexologie qui fonctionnent pour les douleurs au niveau de la tête du bébé, et particulièrement pour les malaises reliés aux dents. Ces points se trouvent près des pouces dans la plus vaste partie de la paume de main. À répétition de 10 secondes, vous pouvez peser sur un ou les deux points en appuyant doucement. Vous pouvez faire des cercles en massant ce point et répétez aux deux heures. Le massage de ces points aide à réduire la douleur et aide à la production excessive de salive. Le massage du bout des orteils est également bénéfique pour les dents qui poussent. Avec pouce et l’index, massez le bout des orteils de bébé un par un, en finissant par le pouce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *