5 bonnes raisons de pratiquer le yoga si vous êtes athlète

En tant qu’athlète, on a bien souvent tendance à sous-estimer les bienfaits du yoga. Contrairement aux idées reçues, le yoga n’est pas uniquement destiné aux femmes et aux retraitées. Mes cours sont fréquentés par autant d’hommes que de femmes et notamment beaucoup de sportifs de haut niveau. La pratique se répands et se démocratise, devenant même un passage indispensable aux régimes d’entrainements de plusieurs équipes professionnelles comme les Seattle Seahawks et les New York Giants. Voici quelque raisons pour pratiquer le yoga si vous êtes un ou une athlète de performance ou de plaisir.

1. Meilleure respiration, meilleure performance

Ceux d’entres vous qui pratiquent un sport ont peut-être déjà remarqué que lors d’efforts intenses, vous vous concentrez plus sur l’effort lui-même que sur votre respiration. Plusieurs de mes joueurs de football m’ont rapporté que pendant leurs matchs, ils retenaient leur souffle quasiment pendant tous les sprints. Le yoga leur a permis de mieux respirer, mieux distinguer quand ils retenaient leur souffle, les aidant ainsi à mieux performer.

2. Augmenter la connexion entre le corps et le mental

Lorsque nous sommes dans des moments de grande intensité ou une position plus difficile au yoga, le souffle est souvent retenu. La capacité de reconnaître ces moments est une force qui est développée au yoga. Le yoga aide les athlètes à reconnaître leurs limites, et à agir en fonction. Le yoga demande de développer une plus grande conscience du lien entre le corps et le moment présent, ce qui aide à performer, mais aussi à prévenir les blessures.

3. Prévenir des blessures

Le yoga permet de développer certains muscles que nous oublions souvent à l’entraînement. Il permet d’agir comme protecteur. De plus, le yoga permet de trouver un équilibre entre la force et la flexibilité. Avoir une grande flexibilité, si c’est fait avec précaution et alignement, permet de  prévenir des blessures, par exemple au niveau du dos ou des hanches pour les coureurs.

4. Mieux dormir et récupérer

Le yoga aide également à mieux dormir, surtout après le stress d’un entraînement ou d’une compétition. De plus, le yoga permet de nous centrer sur nous et de récupérer convenablement. Certains cours sont même concentrés sur l’aspect « récupération ».

5. Devenir de meilleurs coéquipiers

Pratiquer le yoga avec ses coéquipiers permet de créer et d’entretenir une meilleure dynamique de groupe avec eux. Être dans des positions parfois compromettantes ou difficiles permet de passer outre la gêne ou la honte… ça finit d’ailleurs bien souvent en fous rires. Le yoga est une excellente activité de groupe, qui rassemblent et soudent les personnes qui le pratique ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *